Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand mon poisson était pas né

Imprimer

Il y a parfois des retours en enfance qui font du bien, qui ravivent des heures de joie simple. Prenez des filets de poisson panés, on adorait ça avant de savoir ce qu’ils mettaient dedans. Alors, aujourd’hui, on les fait soi-même pour être sûr de ce qu’on mange. Si en plus vous avez fait vous-même le ketchup ou la sauce tartare maison, c’est le vrai bonheur.

Ingrédients pour quatre

  • 500 g de filet de flétan
  • 2 œufs
  • 50 g de farine
  • 100 g de chapelure
  • 50 g de parmesan râpé
  • 1/2 botte de ciboulette
  • sel et poivre

Préparation

  • Mettez le flétan une heure au congélateur pour faciliter sa découpe. Taillez ensuite en bâtonnets de 2,5 cm x 6 cm environ. Assaisonnez en sel et poivre.
  • Hachez la ciboulette.
  • Tamisez la farine dans un premier bol, battez les œufs dans le deuxième, et mélangez la chapelure, le parmesan et la ciboulette dans le troisième.
  • Panez les poissons en les trempant respectivement dans la farine, puis dans l’œuf et enfin dans la chapelure.
  • Une fois tous les bâtonnets panés, faites-les frire dans une poêle chaude avec un filet d’huile d’olive trois minutes sur les deux faces, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.
  • Après cuisson, posez-les sur du papier absorbant pour éponger l’excédent d’huile.
  • Servez avec la sauce de votre choix et, si vous voulez aller au bout de la démarche régressive, des frites maison. Sinon, une salade ira très bien.

Lien permanent Catégories : Poisson et fruits de mer, Recettes 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel