Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand Heidi faisait à manger... ou presque

Imprimer

Un joli petit livre revient sur l'héroïne suisse et propose 50 recettes inspirées par ses aventures célèbres dans le monde entier. Amusant et rustique. (photo: la soupe de Pierre, ©Lisa Ritaine, Editions Favre)

Ce sont deux petits livres qui ont fait beaucoup pour l'image et le tourisme de la Suisse. Les romans de Johanna Spyri écrits en 1879 racontent cette vie rustique dans la montagne, le goût des choses simples, l'amour des animaux, le respect du grand-père. Traduits dans une cinquantaine de langues, adapté en dessin animé au Japon, les aventures de la petite sauvageonne ont inspiré deux autrices d'ici pour sortir un joli livre, "A table avec Heidi".

La première, Isabelle Falconnier, journaliste littéraire et déléguée à la politique du livre de la Ville de Lausanne, revient sur ce phénomène dans un texte intéressant, affirmant avec force: "Il est arrivé à Heidi la meilleure chose qui puisse arriver à un personnage de fiction: elle a échappé à sa créatrice." Falconnier décrypte le message de Johanna Spyri avant d'en arriver à l'essence du livre qui vient de sortir: la nourriture, omniprésente dans l'oeuvre. Manger n'est jamais anecdotique pour Heidi.

Et c'est bien cela qui a inspiré Anne Martinetti, qui adore créer des recettes inspirés par des livres ou le cinéma. Après Hitchcock, Sherlock Holmes ou Agatha Christie, Martinetti a imaginé 50 plats aux saveurs rustiques, salés ou sucrés, bien planté dans leur terroir et plutôt faciles à faire. Bien sûr, tout cela est plutôt ravigotant et rassurant, dans un monde où on ne s'occupait pas forcément de diététique mais où on mangeait avec bon sens et raison.

heidi.jpgVoici donc cette compotée de choux au lard, le goûter de Brigitte, le bouillon aux fleurs sauvages, le gâteau de baies rouges mis en scène pour mieux se remémorer cette histoire fantasmée.

"A table avec Heidi", Isabelle Falconnier et Anne Martinetti, Ed. Favre, 160 p.


Une recette: la soupe de Pierre

Quand Pierre avait bien épelé les lettres dans les leçons du grand-père, celui-ci l'invitait souvent à rester souper. La version d'Anne Martinetti incorpore un cube de bouillon que le grand-père n'avait sans doute pas à sa disposition.

Ingrédients pour six:

  • 1 poireau
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 50 g de beurre
  • 1 l de lait entier
  • 25 cl de crème épaisse
  • 20 g de ciboulette
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 cs de gros sel
  • 1 cube de bouillon de volaille 
  • 1 bouquet garni
  • 1 cc de noix de muscade râpée
  • poivre du moulin
  • pain pour les croûtons

Préparation

  • Dans une grande cocotte, mettez le beurre à fondre. Epluchez l'oignon et l'ail, émincez-les finement, ainsi que le poireau, la branche de céleri et la ciboulette.
  • Faites-les revenir (sauf la ciboulette) dans le beurre une dizaine de minutes à feu doux, puis ajoutez le cube de bouillon de volaille mouillé d'eau et remuez.
  • Dans une terrine, battez au fouet le lait, la crème et le jaune d'oeuf, puis versez le mélange dans la cocotte, en ajoutant le bouquet garni. Faites chauffer à feu très doux, salez, poivrez, puis ôtez le bouquet garni en fin de cuisson.
  • Servez à l'assiette avec des croûtons de pain grillés en saupoudrant de ciboulette et de noix de muscade. N'hésitez pas à ajouter du fromage râpé ou en lamelles...

Lien permanent Catégories : Entrées, Livre, Recettes, Végétarien 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel