Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Berceau des Sens donne naissance à de très beaux goûts

Imprimer

berceaudessens.jpgLe Berceau des Sens, c’est le restaurant d’application de l’Ecole hôtelière de Lausanne. Un restaurant ouvert au public, qui traverse l’école pour accéder d’abord à un bar moderne.

La salle du restaurant, elle, est tout aussi élégante, largement ouverte sur l’extérieur, avec ses chaises confortables et son nappage chic. On est quand même dans un des hauts lieux mondial de l’accueil, où les élèves font leurs premières armes. Cela se sent dans un service sympathique, mais parfois encore un peu maladroit, même si les maîtres veillent au grain.<

La cuisine, elle, vise l’excellence, avec une brigade dirigée par deux Meilleurs Ouvriers de France, excusez du peu. L’un, Christophe Pacheco a passé chez Joël Robuchon ou à la Closerie des Lilas, avant d’ouvrir son étoilé Michelin à Corbeil. Arrivé ici en septembre 2012, il dirige la cuisine et est maître d’enseignement senior. Pour les desserts, l’autre, Frank Michel, est également champion du monde de pâtisserie et dirige, entre autres, Audrey Gellet, meilleure pâtissière du concours de France 2!

La carte n’est pas trop longue, proposant une cuisine élégante, souvent composée de plusieurs préparations qui se côtoient dans l’assiette. Et les menus sont d’un excellent rapport qualité-prix (de 65 à 100 fr. pour 6 plats). A midi, celui d’affaires est à 50 fr.

Cette semaine, on y apprécie par exemple de la chair de tourteau roulée dans une lamelle de concombre, façon sushi, et des cromesquis de moules posées sur une crème aigrelette aux herbes et au citron vert, dans un plat frais, aérien et goûteux. En plat, le filet de cannette est une réussite de cuisson et de tendreté, parfumée au miel et à différents poivres, alors que les cuisses sont présentées dans des abricots tout moelleux. Et, pour conclure, une figue lentement confite et fondante accompagne un sorbet du même fruit et une mousse aérienne à l’orange. La cave est riche pour accompagner tout cela.

Seul défaut: c’est fermé le week-end. Pour combien de temps encore?

Le Berceau des Sens, route de Cojonnex 18, 1025 Lausanne. 021 785 12 21. www.berceau-des-sens.ch. Fermé samedi et dimanche

Lien permanent Catégories : Restaurants, Restaurants gastronomiques, Vaud 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.