Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il est bon froid, mon artichaut!

Imprimer

artishow.jpgPetit, je ne connaissais que le plaisir du gros artichaut cuit à l’eau (le camus ou de Bretagne), dont on trempait les feuilles dans une sauce avant d’en déguster l’envers avec les dents de devant. L’artichaut avait des feuilles toutes dures qu’avaient séchées les jours mis à nous rejoindre. Puis j’ai découvert ses cousins, blancs ou violets, épineux ou pas, dont par exemple ceux de Provence qu’on prépare en poivrade ou simplement en salade crue, comme ici.

 
Ingrédients pour quatre:
  • 4 artichauts violets (en entrée)
  • le jus d’un citron
  • huile d’olive
  • fleur de sel de Guérande
  • poivre
  • 1 morceau de parmesan
  • 15 feuilles de basilic
  • 16 gros caprons
  • 1 boîte d’anchois à l’huile (c’est facultatif).
Préparation
  • Coupez les queues des artichauts puis effeuillez-les pour ne garder que les cœurs et les jeunes feuilles. Ôtez éventuellement le foin (s’il y en a) avec une cuillère parisienne.
  • Coupez les cœurs d’artichaut en fins quartiers et mettez-les immédiatement dans un saladier. Arrosez-les de jus de citron pour éviter qu’ils ne noircissent.
  • Ajoutez-les ensuite généreusement d’huile d’olive, assaisonnez de sel de Guérande, de poivre. Parsemez des feuilles de basilic lavées et séchées.
  • Faites des copeaux de parmesan avec le couteau à éplucher et parsemez-en votre salade.
  • Si vous aimez, rajoutez des câpres et/ou des morceaux d’anchois.
 

Lien permanent Catégories : Recettes, Végétarien 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel