Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Cave de la Côte fait un superbe coup double au Mondial du Merlot

Imprimer

Qui a dit que La Côte n'était pas un terroir à merlot? En tout cas pas la Cave de la Côte (ex-Uvavins) qui ne cesse de faire des prodiges avec ce cépage. Elle a remporté ce mardi à Zurich deux des quatre médailles Grand Or du Mondial du Merlot organisé par Vinea, une pour son Rosé de Merlot Expression 2018, également premier de sa catégorie, et pour son assemblage Merlot-Gamaret Emblem 2017, lui aussi premier de sa catégorie.

Le Rosé de Merlot, issu de plusieurs parcelles de La Côte, est un vrai vin de gastronomie plutôt que d’apéritif. Les notes de dégustation du concours parlent d’une «belle couleur rosée saumonée aux reflets éclatants. Nez franc sur des notes de petits fruits rouges comme la fraise des bois. Bel équilibre en bouche, avec une tension qui sait répondre à la rondeur. Superbe finale persistante et élégante! (...)» L’assemblage possède, lui, une «robe d’une belle couleur cassis aux reflets violacés (...). Son parfum franc, élégant et généreux évoque les petits fruits rouges frais associés à de superbes notes d’épices douces. L’attaque ronde et fruitée annonce un vin aux tanins encore un peu fougueux mais d’une ossature solide. La finale onctueuse laisse apparaitre encore quelques tanins aiguisés légèrement vanillés. Après quelques années de garde il atteindra sa pleine apogée. (...)»


Le Tessin en nombre
Les origines chiliennes de l’oenologue maison, Rodrigo Banto, le font sans doute très bien travailler ce cépage du sud. Son Merlot Inspiration 2008 avait déjà été vainqueur absolu du même concours en 2010. Cette année, c’est le Cime 2016 du Tessinois Stefano Fuso qui a cet honneur, alors que la maison tessinoise Delea est primée dans la catégorie des vieux millésimes avec son Carato Riserva Oro 2012. Delea reçoit également le titre de Gran Maestro, qui récompense la meilleure cave sur trois millésimes, en l’occurrence ce même vin en 2012, 2011 et 2010. Enfin, le meilleur vin bio est le Merlot Nez Noir 2017 des Domaines Rouvinez à Sierre.


Le concours, malgré son nom, a une forte présence des vins suisses parmi les 460 crus présentés (76,5%), en provenance de 18 pays. Le canton du Tessin à lui seul a présenté 211 échantillons, devant le Valais (68) et Vaud (44). Ils ont été dégustés par 23 jurés de 12 nationalités fin avril à Sierre, qui ont remis, en plus des Grand Or, 43 médailles d’or et 88 d’argent.


Parmi les dorés, quatre autres Vaudois ont tiré leur épingle du jeu: le Merlot Gourmand 2017 de la Cave des Viticulteurs de Bonvillars; le Merlot 2016 du Domaine des Combes, à Begnins; le Château de Vufflens 2016 de Bolle, à Morges; et l’assemblage Meganoir, des Trois-Terres 2015, à Morges. Le Tessin a obtenu dix-huit médailles d’or, le Valais douze et Genève trois.

Lien permanent Catégories : Concours, Vins 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel