Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Benoît Carcenat entre très haut dans La Liste 2023

Imprimer

La Liste 2023 vient de sortir, cette compilation de 970 guides et publications gastronomiques dans le monde. La manière française et "scientifique" de contrer le World 50 Best Restaurant britannique et ses jurys opaques. Les Suisses y font bonne figure. (photo: Benoît Carcenat, photo Chantal Dervey)

Comme chaque année, on scrute cette Liste mondiale, basée sur 100 points, pour y découvrir nos chouchous helvétiques. Ils sont 39 cette année à avoir obtenu davantage que 75 points.

Du côté de Crissier, c'est toujours l'excellence pour Franck Giovannini et sa brigade: 99 points. Au-dessus, à 99,5 points, il n'y a que trois tables, le Frantzén de Stockholm, et son chef Björn Frantzén; Guy Savoy, à Paris, dans son restaurant éponyme; et le Bernardin de New York d'Eric Ripert.

Un autre 99 points est à Bâle, le Cheval-Blanc de Peter Knogl, dans son palace des Trois-Rois. Andreas Caminada et son Schauenstein de Fürstenau (GR) n'obtient "que" 98 points, alors que le quatrième trois-étoiles tout neuf de Bad Ragaz, Memories et son chef Sven Wassmer, sont cotés à 97,5 points.

Surprise pour Benoît Carcenat et sa Table du Valrose, à Rougemont, chef de l'année Gautl&Millau, qui fait une entrée remarquée à 96 points, une très belle note pour ce jeune restaurant et son cuisinier MOF, passé entre autres à Crissier. Il est ainsi devant le Domaine de Châteauvieux, à Satigny (GE), de Philippe Chevrier (95,5 points), The Restaurant de Heiko Nieder, à Zurich (95 points), l'Ecco Ascona (TI) et l'Ecco St. Moritz de Rolf Fliegauf (94,5), de l'Igniv du même Caminada à Bad-Ragaz (GR) (94,5). 

Autres Romands remarquables: la nouvelle Maison Wenger du Noirmont (JU) et son chef Jérémy Desbraux obtiennent 94,5 également, la note, par exemple, de Bocuse à Collonges-au-Mont-d'Or (F). Romain Paillereau, qui a repris le Restaurant des Trois-Tours, à Fribourg-Bourguillon, rentre directement à 93. Anne-Sophie Pic, à Lausanne, n'est qu'à 91,5. La Maison Décotterd de Glion a 91. Le Bayview de Genève, coaché par Michel Roth, 88,5, comme le Chat Botté de Dominique Gauthier (GE). L'Hostellerie du Pas de l'Ours, à Crans-Montana (VS), et Franck Reynaud ont 88, 

Côté alémaniques encore, le Focus de Patrick Mahler à Vitznau (LU) est à 94. Comme le Pavillon du Baur au Lac de Zurich, que quitte Laurent Eperon (94). A 93 on retrouve: le Da Vittorio de St. Moritz, Tanja Granditz et son Stucki bâlois, le Talvo by Dalsass de St. Moritz, et le 7132 Silver de Vals (GR), etc.

Lien permanent Catégories : Concours, Restaurants gastronomiques 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel