Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A Lausanne, Montbenon joue déjà la brasserie avec conviction

Imprimer

topelement.jpgC’est sans doute l’ouverture la plus attendue de l’année à Lausanne, en tout cas la plus annoncée.

<pL’équipe du Grancy et du Saint-Pierre, Anne Pittet, Christophe Roduit et François Grognuz, enrichie de Renaud Meichtry et d’Antoine Delay, a su communiquer sur la rénovation de l’ancien Grand Café du Casino de Montbenon en y organisant des événements surprises pour faire monter l’attente d’une clientèle branchée de la capitale vaudoise.

Ouvert depuis le 6 décembre, ce qui s’appelle désormais la Brasserie de Montbenon convainc d’abord par son cadre. L’esprit historique du bâtiment a été bien conservé, tout en prenant un habillage juste moderne, comme il faut. Les grandes baies vitrées ouvrent largement sur la lumière et le lac, et on imagine déjà l’ouverture de la terrasse sur le parc comme un moment enchanteur. Le seul défaut du décor est peut-être ce niveau sonore légèrement élevé qu’induit ce grand volume brut.

Ici, le service est urbain, dans les deux sens du mot. Des serveurs tendance, sympas, presque copains, dans une organisation qui est encore un peu… désorganisée, lancement oblige.

La carte, elle, joue intelligemment les deux temps, plus réduite à midi et plus complète le soir. Le tout avec une vraie recherche de producteurs locaux et des plats de brasserie modernisés. L’os à moelle est coupé dans la longueur, avec sa fleur de sel et son pain toasté (10 fr.). Le cordon-bleu de poulet est généreux, peut-être un peu trop pané, avec des pommes de terre sautées à damner un curiste (28 fr.). La blanquette de veau décline sa viande tendre et ses petits légumes dans une sauce agréablement légère (26 fr.). Le saumon mi-cuit l’est peut-être un peu trop, mais sa vinaigrette au citron est bien parfumée et le risotto est croquant-fondant comme il faut.

Les desserts se déclinent dans le même esprit, la carte des vins offre un très beau choix, y compris au verre. Et la cuisine sert jusqu’à 23 heures! Enfin, des événements peuvent occuper le balcon.

Brasserie de Montbenon, Allée Ernest-Ansermet 3, 1003 Lausanne. 021 320 40 30. Ouvert tous les jours.

Lien permanent Catégories : Restaurants, Restaurants tendance, Testé pour vous, Vaud 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.