Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A Carouge, l'Artichaut s'effeuille avec gourmandise et bonne humeur

Imprimer

Visite dans ce bistrot carougeois aussi sympathique que bon, à l'occasion d'une recette faite avec les chefs Margaux et Guillaume Fribault, le couple en cuisine. (Autour d'eux, en blanc sur la photo, il y a Esteban, l'aide de cuisine en bleu, Camille, la serveuse, et Jan Bertiaux, le patron.)

C'est un de ces bistrots des bords de l'Arve, quai du Cheval-Blanc, où on a envie de s'arrêter dans une ambiance presque française. Créée par Jan Bertiaux, ancien sommelier de Philippe Chevrier à Châteauvieux, L'Artichaut décline son décor bistrotier chic, sa grosse vingtaine de couverts sur table en bois, sa balance au milieu de la salle, sa bonne humeur et son sens du voisinage. On s'y sent bien, bien accueilli, bien servi.

La carte est courte, quatre entrées, quatre plats, quatre desserts, concocté par les Fribault, un Angevin et une Picarde qui se sont rencontrés à l'Eden-Roc du cap d'Antibes. Ils sont partis ensuite chez Arnaud Lallement, à l'Assiette champenoise, puis au Kempinski genevois. Depuis deux ans, ils distillent une cuisine joyeuse, gourmande, faite de produits en circuit court, pour une carte qu'on n'appellera pas bistronomique tant le terme est galvaudé. 

Juste une carte de plaisir, de bons produits, de mariages parfois surprenants, de cuissons hors cadre, rien de trop compliqué. Mais de belles réussites, déjà récompensées par un 14 au Gault&Millau. Avec raison.

L'Artichaut,
quai du Cheval-Blanc 9, Carouge.
Tél. 022 301 90 91.
www.artichaut-restaurant.ch

Fermé samedi et dimanche.

Lien permanent Catégories : Restaurants classiques, Restaurants tendance 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel