Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Guy Ravet au Grand Hôtel du Lac à Vevey, un choix logique

Imprimer

Ainsi, donc, Guy Ravet va reprendre la direction des cuisines du Grand Hôtel du Lac, à Vevey, après le départ de Thomas Neeser. Un choix logique pour le cuisinier.

Certains se sont interrogé sur la fermeture de l'Ermitage des Ravet, à Vufflens-le-Château. Elle était logique, aucun des trois enfants ne désirant reprendre un bateau aussi lourd. Mais, dans le même temps, il fallait recaser pas mal de monde dans le clan qui œuvrait en famille tant en cuisine qu'en salle. Aux fourneaux, Bernard, le paternel, et Guy, le fils, étaient secondés par Nicolas Quinche, le beau-fils, et Léo, le petit-fils, En salle, on retrouvait la mère, Ruth, la fille, Nathalie, et la belle-fille, Maria.

Les parents vont donc vivre leur retraite du côté de Crans-Montana, où œuvre déjà leur autre fille, Isabelle, à la tête du Panorama de Mollens, et où, si on en croit les déclarations du père, Nathalie va aussi se diriger. 

Guy, chef talentueux et président des Grandes Tables de Suisse, nous avait dit dès le départ qu'il ne souhaitait pas se mettre à son compte et qu'il visait un poste de chef exécutif, puisqu'il n'était pas habitué à suivre une hiérarchie. C'est d'autant plus vrai que l'essentiel de sa formation s'est faite à Vufflens, avec son père, son CV ne comptant que neuf mois de stage comme assistant du directeur de la restauration du Plaza Athénée Paris (Alain Ducasse) et un an comme chef de partie chez Thomas Keller, à New York.

Le voici donc dans un hôtel cinq étoiles, petit, chaleureux, qui ne dépend pas d'une grande marque. Il y a tout à faire, avec une jolie autonomie, puisque Luc Califano, le directeur, lui laisse pas mal d'espace. Après avoir séduit les clients de Qoqa à Bussigny, il va donc pouvoir repenser l'offre culinaire de l'établissement, membre de Relais&Châteaux, tout en restant ambassadeur d'une marque de voiture (oui, c'est un job aussi) et président des Grandes Tables (c'est pas mal de taf aussi).

On se réjouit de voir le résultat, dès 2023.

Lien permanent Catégories : Restaurants gastronomiques 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel