Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

côtes-du-rhône

  • Deux Côtes-du-Rhône biodynamiques

    Imprimer

    ChaumeArnaud_Vinsobre_2012_Divo.jpgLe petit village de Vinsobres est devenu en 2006 un premier cru des Côtes-du-Rhône en Drôme provençale.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Testé pour vous, Vins 0 commentaire

  • Pesquié, un château qui monte près du Ventoux

    Imprimer

    vin,rouge,côtes-du-rhôneQuand le gourou Robert Parker donne 92 points à un vin des Côtes-du-Ventoux, vendu moins de 13 francs, c’est impressionnant. Pour lui, «Terrasses 2012 offre (…) un rapport qualité-prix impressionnant».

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Vins 0 commentaire

  • Usseglio: un Italien à Châteauneuf

    Imprimer

    CHâteauneuf_Usseglio_gazzar.jpgLe grand-père Francis est venu d’Italie en 1931 comme ouvrier viticole. Il s’est si bien acclimaté à Châteauneuf-du-Pape qu’il a pu reprendre un domaine. Son fils Pierre a suivi et ce sont aujourd’hui Jean-Pierre et Thierry Usseglio qui exploitent 22 ha.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Vins 0 commentaire

  • Le Domaine Mourchon: un Ecossais rhodanien

    Imprimer

    VIN_MOURCHON_COTE_DU_RHONE.jpgUne des étoiles montantes des Côtes-du-Rhône est… écossais. Walter McKinlay et son épouse cherchaient à passer une retraite tranquille dans la région quand ils ont eu le coup de foudre pour le Domaine de Mourchon, à Séguret, en contrebas du Mont-Ventoux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Vins 1 commentaire

  • Le Tradition de la cave de Rasteau

    Imprimer

    Tradition_ADETOURER.jpgC’est un terroir de galets juste au nord-ouest de Vaison-la-Romaine (F), un des seize villages de l’appellation Côtes-du-Rhône Villages. Rasteau est un pays de grenache chauffé par le soleil et par la chaleur que ses galets lui restituent la nuit. Les vins y sont puissants, structurés, généreux. La Cave de Rasteau Ortas est une des plus vieilles caves de Côtes-du-Rhône et cultive aujourd’hui 700 hectares (sur les 1240 de l’appellation) grâce à 80 vignerons et à un nouveau maître de chai, Alexis Cornu.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Vins 0 commentaire

  • Chevalier des Costes du Rhône

    Imprimer

    1548199165.jpg Ce n'est pas pour me vanter (mais quand même un peu), mais j'ai eu l'honneur d'être intronisé à la Baronnie Suisse de la Commanderie des Costes du Rhône. Oui, vous pouvez continuer à me tutoyer. Cette baronnie est tout à fait officialisée par la Commanderie française, et veut promouvoir et défendre ce terroir magnifique dont certains crus d'exception peuvent rivaliser avec les snobs de Bourgogne ou de Bordeaux. Vous voyez, ça commence, j'ai attrapé le virus...
    Cela se passait à l'Hôtel Suisse Majestic, à Montreux (juste en face de la gare), dont je connaissais plutôt le restaurant typique pour touristes ou la terrasse magnifique qui domine les quais. Mais la brigade de Sylvain Stefanazzi a plus d'un tour dans son sac, pour preuve un banquet (une centaine de personnes quand même) d'excellente qualité. Crème brûlée de foie gras dans sa coquille d'oeuf et sa mouillette de cottage cheese truffé, risotto crémeux et sots-l'y-laisse à la raisinée, carré de veau et son jus à la fève de tonka, se sont succédé avec bonheur, dans une salle qui respirait les grandes heures de l'hôtellerie suisse début de siècle.

    Mais les vins, me direz-vous? C'était fort bien, forcément. Du côté des blancs, un Vinsobres de chez Jaume 2007, un Cairanne Boisson 2006 ou un Muscat des Beaumes de Venise La Pigeade 2006 rappelaient que les Côtes-du-Rhône produisent aussi des blancs de qualité. Mais la palme, ici, revenait à un Saint-Joseph "Paradis Saint-Pierre" de chez Coursodon 2001, qui devait se défendre face à un Munster redoutable. Il a tenu le choc avec élégance et longueur.

    Dans les rouges, un fantastique Les Rouliers, de chez Henri Bonneau, à Châteauneuf, qui est vendu comme "vin de pays" parce qu'il vient du Haut-Gard et parce qu'Henri Bonneau est un vigneron à part. Pour celui-ci, assemblage de deux millésimes (03-04) pour un résultat remarquable. Et un Châteauneuf-du-Pape Cuvée Prestige, de Roger Sabon, 2000, avait une belle palette de goût et une puissance imposante.

    Si vous êtes sage, je vous montrerai ma médaille et mon diplôme...

    Lien permanent Catégories : Vins 0 commentaire